Dernière mise à jour le : 21-05-2019

Archive du Site du Ministère
enseignement supérieur privé
Accueil > Activités du Ministère

Les détails

16 et 17 décembre 2016 - 3ème Journées Nationales de Dynamisation de la Recherche et de l’Innovation

Extraits – phrases clés du discours de M. Slim Khalbous à l’ouverture des 3ème Journées Nationales de Dynamisation de la Recherche et de l’Innovation organisées par l’Agence Nationale de Promotion de la Recherche à Hammamet les 16 et 17 décembre 2016 et placées sous le thème : Visions, Priorités Nationales et Gouvernance. 
- Ce sont des journées qui ne ressemblent pas aux précédentes ! - La phase de diagnostic est révolue. La phase de mise en œuvre des solutions est imminente… 
- Nous avons des pôles d’excellences qui nous autorisent à espérer que le changement est possible. 
- Deux leviers pour dynamiser la recherche : 
       - (1) La gouvernance : Revoir les statuts des chercheurs, valoriser les productions, restructurer les institutions et les mettre en réseau, sortir du sectarisme et des «chapelles», mettre fin à la lenteur administrative, assurer plus de transparence dans la gestion des fonds. Nous avons 12000 chercheurs actifs mais 6000 productions par an. Chiffre qui nous place déjà au sommet de l’Afrique mais qui est très insuffisant (1/2 production par chercheur et par an !!!). La marge de progression est immense… 
       - (2) L’ouverture sur l'environnement : La recherche doit s'intégrer a l'économie, à la société, elle doit devenir un vecteur de «civilisation». Au lendemain de la révolution, nous avons eu du mal à comprendre les mécanismes sociaux (violences, repli, incivilités, désintérêt des jeunes pour la politique...) parce que la recherche en sciences humaines n’était pas assez développée…. La recherche doit répondre aux questions essentielles que l’on se pose : Quel rôle pour l'école? Quelle culture voulons-nous ? Quelle politique industrielle ? etc. L'université n'est plus une source d'inspiration de la dynamique sociale, n'est plus initiatrice de mouvements… Il faut institutionnaliser les bonnes pratiques et les initiatives d’excellence pour les généraliser…. Nous allons faire évoluer les textes juridiques. Une recherche qui ne crée pas de valeur, qui n’est pas un moteur de développement économique et social est vaine. L’ouverture a l'international nous donnera plus de visibilité et facilitera les échanges et les projets communs ainsi que les financements des structures de recherche. 
- Les priorités nationales doivent se traduire en thématiques de recherche privilégiées et orienter la mobilisation des fonds publics pour le financement des structures et des projets. 
- Il faut rêver pour le long terme mais penser concrètement pour le court terme. 
- Penser des solutions innovantes mais pas utopiques. 
- En deux ans seulement nous pouvons changer le visage de la recherche en Tunisie vers le meilleur si seulement nous agissons collectivement et dans un sens convergeant.

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined
facebook
Annuaire des structures et projets de recherche
4C
Tunisia University Events
Espace enseignant
Espace étudiants
horizon 2020
Bureau des relations avec le citoyen
DGRU
gbo
Direction de la Gestion des Documents et des Archives
Acces au documents administratif
Salima
Orientation
Inscription